Chapitre complet pour impression

La semaine « Sport et Handicap » au lycée Anita Conti

Au lycée Anita-Conti, le déroulement des cours d’éducation sportive a été chamboulé du 26 au 30 novembre 2013.

Les élèves de seconde et ceux de premières ont été « réquisitionnés » pour une sensibilisation autour du concept activité physique et santé et de la notion de handicap.

Les 304 élèves de premières ont assisté à des conférences, animées par David Matelot, doctorant en Sciences de la vie et de la santé, et cardiologie du sport. Le deuxième intervenant était Adrien Guilloret, élève à l’ENS Cachan en 4 e année master 2 sport, culture et éducation. Tout la semaine, ils ont démontré l’importance, pour la santé, d’une pratique physique raisonnée, et ont donné des conseils de bonnes pratiques sportives.

JPEG - 3.6 Mo
les élèves

Les 350 élèves de seconde, eux, ont participé successivement à deux ateliers : le cessifoot et le basket en fauteuil roulant.

JPEG - 2.8 Mo
cessifoot

« Quand on met les élèves en situation, ils mesurent mieux les difficultés que les personnes handicapées rencontrent », indique le professeur d’EPS Sylvain Portier, qui pilote la démarche. Il encadre plus particulièrement l’atelier de cessifoot. C’est-à-dire, faire jouer les élèves au foot, après leur avoir bandé les yeux, et en utilisant un ballon sonore.

JPEG - 3.1 Mo
basket

L’atelier de basket en fauteuil était encadré par Hadda Guerchouche, membre du comité handisport d’Ille-et-Vilaine, et médaillée des jeux para-olympiques en 1992 à Barcelone, et en 1996 à Atlanta : « Les lycéens jouent bien le jeu. Avec le basket en fauteuil, ils se découvrent dans une situation inconfortable et réalisent que le fauteuil peut être tout aussi bien un partenaire qu’un adversaire. »